J'aime beaucoup les bandes dessinées au récit intimiste avec des dessins empreints de douceur et des personnages attachants.
C'est le cas pour Elle s'appelait Tomoji, qui raconte la vie d'une japonaise à l'orée du XXème siècle.

Elle s'appelait Tomoji

 

L'histoire :

Japon, début du XXe siècle, préfecture de Yamanashi. Là, au coeur d’un monde rural paisible dont les rythmes et les préoccupations paraissent à des années-lumière de la trépidante Tôkyô, l’existence de la jeune Tomoji, d’abord enfant puis adolescente et enfin jeune femme, suit les méandres d’une destinée humaine capricieuse, marquée par l’alternance des joies, des souffrances et des coups du sort. Elle connaîtra surtout, grâce à sa rencontre avec le séduisant Itô, le bonheur de l’éveil à l’amour, clé de son épanouissement futur.

 

 

Je lis peu de bandes dessinées et c'est dommage. J'aurais pu passer à côté de cette histoire pleine d'émotion.
J'ai aimé la délicatesse de l'auteur, le trait fin de son dessin et le portrait qu'il fait de son personnage féminin, que l'on suit tout au long de sa vie.
J'ai aimé découvrir le monde rural japonais du début du siècle dernier et pouvoir imaginer ce que pouvait être l'existence de ces paysans dans ce pays à la culture si éloignée de la notre.
J'ai aimé partager les joies et les peines de Tomoji.
J'ai aimé le calme, la douceur et la poésie dégagés par cette lecture.

Je ne peux que vous conseiller cet ouvrage, vous devriez aimer vous aussi ! Et n'hésitez pas à me dire quoi !

Extraits :

Elle s'appelait Tomoji2

Elle s'appelait Tomoji3

Elle s'appelait Tomoji4

 

Infos :

L'auteur : Né en 1947 à Tottori au Japon, Jirô Taniguchi publie son premier album Un Eté desséché en 1970.
Découvert en France avec L'homme qui marche, en 1995, sa quarantaine de titres traduits depuis rassemble autant les lecteurs de BD que de manga ou de littérature classique. Aussi à l'aise dans les westerns que les récits historiques ou d'aventure, Jirô Taniguchi se caractérise surtout par l'émotion qu'il réussit à susciter avec ses livres. 

Elle s'appelait Tomoji

Editions Rue de Sèvres
120 pages

Prix : 17 euros
Parution : 21 janvier 2015

Page Facebook de Rue de Sèvres : https://fr-fr.facebook.com/ruedesevresBD